Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Pourquoi construire sa maison en bois ?

Votre projet

maison en bois contruction

Le week-end du 20 septembre se déroulait le Salon Habitat & Bois au centre des Congrès d’Épinal. Le salon fêtait déjà sa 36ème édition, mais un vent de fraîcheur soufflait dans les alliées des exposants, dans un secteur en pleine mutation. Si celui-ci peine toujours à séduire les jeunes apprentis à se lancer, les clients sont en revanche de plus en plus séduits par les bâtiments en bois. Pourquoi ? La réponse est invariable : développement durable et (ou) économies.

En premier lieu, le bois est un élément clé pour réaliser des « travaux écologiques », selon l’expression consacrée. Léger, facilement transformable et déplaçable, le bois possède un faible coût énergétique, tout en étant recyclable. Il lutte par ailleurs efficacement contre les gaz à effet de serre, cibles des législations européennes et mondiales, en stockant le CO2. D’autre part, les nouvelles techniques de préservation des matériaux assurent une longévité tout à fait remarquable aux bâtiments en bois, défiant efficacement la concurrence du béton.

 

Un matériau écologique et économique

Construire en bois c’est aussi (surtout ?), une affaire d’économies. Outre une durée des chantiers considérablement réduite par rapport à l’usage de matériaux traditionnels, le bois constitue un isolant thermique exceptionnel. Il permet de conserver la fraîcheur en été, et bien sûr la chaleur en hiver. Le bois isole ainsi douze fois mieux que le béton, permettant une réduction de près d’un tiers de la facture de chauffage. Il constitue par ailleurs un excellent isolant acoustique.

Face à un avenir environnemental inquiétant et dans un contexte économique guère plus encourageant, le secteur de la construction en bois est en pleine expansion, attisé par la législation qui favorise l’utilisation de ce matériau écologique. 15 000 constructions individuelles voyaient le jour en France en 2012 ; le double est attendu pour l’année 2016. Et le marché possède une très large marge : en France seulement 11% des maisons individuelles sont entièrement construites en bois.