Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Les nouveautés du chèque énergie en 2019

argent
 
 
 
Suite à l'arrêté publié dans le Journal Officiel en date du 28 décembre 2018, le plafond de distribution du chèque énergie a été revu à la hausse, portant à 5,8 millions le nombre de ménages bénéficiaires de cette aide (contre 3,6 millions jusque là). Les ménages en situation de précarité énergétique peuvent ainsi alléger leur budget concernant les dépenses d'énergie pour la maison (électricité, chauffage, etc).
 
 
 

Qu'est-ce que le chèque énergie ?

Aujourd'hui, les foyers consacrent un dixième de leur budget aux dépenses d'énergie. Cela inclut l'électricité mais aussi le chauffage. Pour les soulager, le chèque énergie est distribué aux ménages éligibles depuis le mois de janvier 2018. Il succède ainsi aux tarifs sociaux de l'électricité et du gaz appliqués jusqu'à cette période. Cette mesure permet de lutter contre la précarité énergétique, un phénomène qui touche de plus en plus de foyers en France. À noter que les frais de diesel et d'essence ne sont pas inclus.
 

Quels sont les critères d'éligibilité du chèque énergie 2019 ?

Dès le mois de janvier 2019, les personnes pouvant bénéficier du chèque énergie doivent avoir des revenus annuels de 10 700 euros pour une personne seule, et 16 050 euros pour un couple. Pour chaque personne supplémentaire vivant dans le ménage, le plafond est rehaussé de 3 210 euros. Au total, ce sont 5,8 millions de personnes qui peuvent demander le chèque énergie.
 

À quoi correspond un chèque énergie 2019 ?

Le montant du chèque énergie est actuellement de 200 euros en moyenne en 2019, contre 150 euros jusqu'à fin décembre 2018. Un montant qui a été augmenté, en plus des critères d'éligibilité. Les ménages ont touché en moyenne entre 48 et 227 euros jusqu'à fin décembre 2018, et peuvent se voir attribuer désormais un montant variable allant de 76 à 277 euros par année. Avec ce chèque, il est possible de payer tout ou partie de la facture de consommation d'énergie, dans la limite de validité possible (validité un an). En plus des factures d'électricité ou gaz, il est également possible de payer d'autres sources énergétiques ou des travaux de rénovation grâce à l’envoi de chèques énergies.
 

Comment bénéficier du chèque énergie 2019 ?

Pour vérifier si vous êtes éligible au chèque énergie, rendez-vous sur le portail Chequeenergie.gouv.fr du ministère de la Transition écologique et solidaire, afin d'utiliser l'outil de simulation. Il suffit d'entrer votre revenu fiscal de référence avant de savoir si vous pouvez demander le chèque énergie. Si c'est le cas, vous l'obtenez par courrier entre les mois de mars et avril.
 

Bon à savoir : le chèque énergie peut également être utilisé pour d'autres prestations, notamment la mise en service d'un compteur (électricité ou gaz). Si vous possédez un chèque énergie, le fournisseur a d'office l'interdiction de réduire la puissance d'arrivée. Il vous permet également d'obtenir un rabais de 80% sur une facture de technicien sollicité pour rouvrir un compteur.

À lire aussi : Primes énergie 2019 quelles sont les nouveautés ?