Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Les étapes de la construction d’une piscine

piscine guide sulu
 
 
 
La construction d’une piscine enterrée doit passer par quelques étapes essentielles, que vous ayez choisi une structure coque, en parpaing ou bétonnée. Avant de vous lancer, il vous faudra peut-être faire une demande de permis de construire, et vous aurez bien entendu déjà déterminé l’emplacement idéal. A vous de jouer !
 
 
 
 
  • Le traçage

Il s’agit de matérialiser avec précision l’emplacement exact de la piscine, à l’aide de piquets et de cordeaux. Le traçage est aussi l’occasion de vérifier qu’aucune nappe phréatique ne se situe là où vous allez creuser.
 
  • Le terrassement

Une fois le traçage établi et vérifié, le terrassement peut commencer : la terre est creusée avec un engin de chantier, conformément au traçage et avec la profondeur adéquate. Il est essentiel de prévoir en plus une marge d’environ d’1 mètre pour faciliter le passage des câbles et les travaux annexes. 
La terre doit être évacuée au fur et à mesure, et une bonne partie est conservée pour l’étape du remblaiement.
Le fond est ensuite stabilisé.
 
  • Le drainage

Pour assurer la stabilité de la construction, il faut ensuite mettre en place un système d’évacuation des eaux de pluie et écoulements. Celui-ci doit être adapté à la qualité du sol. Le plus souvent, on installe une couche de gravier sur une toile géotextile.
 
  • La pose de la structure

Il est temps de construire les fondations du bassin, en fonction de la structure que vous aurez choisie : maçonnerie, coulage de béton, pose de la coque… Les pièces comme les skimmers et buses de refoulement doivent êtres scellés, comme les éclairages, la prise balais, la nage à contre-courant…
 
  • L’installation des raccordements et canalisations

Il faut ensuite installer les systèmes de filtration, câbles électriques, canalisations de circulation d’eau dans les tranchées prévues en phase de terrassement.
 
  • Le remblaiement

Cette étape est également essentielle pour bien stabiliser la piscine : il s’agit de combler les tranchées et les trous tout autour du bassin, avec la terre du terrassement, et éventuellement du gravier pour assurer un bon écoulement. Parfois, quand les tranchées sont très larges, les professionnels y coulent du béton.
 
  • La pose du revêtement

Une fois que la structure de la piscine et que son fonctionnement futur sont bien assurés, vous pourrez poser le revêtement d’étanchéité, c’est-à-dire le carrelage, le liner, la membrane armée, l’enduit…
 
 
  • Les finitions et la mise en eau

Si vous installez un liner, il faudra rapidement passer à la mise en eau pour éviter que la membrane ne bouge. La mise en eau peut même commencer pendant la pose de liner pour faciliter l’adhésion du liner, l’évacuation des bulles d’air et le lissage. Vérifiez ensuite la bonne position du liner tout au long de la mise en eau.
En fonction du volume du bassin, l’opération peut prendre beaucoup de temps.
Installez ensuite les finitions qui rendront la baignade plus agréable : margelles, terrasse… Et n’oubliez pas le système de sécurité !