Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Quels documents fournir pour un prêt personnel ?

Pour souscrire à un prêt personnel, vous devrez constituer un dossier qui rassemble quelques documents administratifs et justificatifs. Prêt personnel, prêt Auto, prêt travaux… certains documents sont communs pour toutes les demandes, et d’autres restent spécifiques au type de crédit comme à l’organisme créditeur.
 

Les documents personnels

Toute demande de prêt, quelle que soit sa destination, doit être accompagnée de documents personnels dont :
 
  • Un justificatif d’identité, soit par exemple une photocopie recto / verso de la carte d’identité en cours de validité, ou encore la photocopie du passeport.
  • Un justificatif de domicile récent, en général datant de moins de trois mois, comme une facture de gaz ou d’électricité, un abonnement de téléphonie fixe…
 
Chaque co-signataire doit fournir ses propres justificatifs, personnels comme financiers.
 

Les justificatifs financiers

Pour évaluer les capacités de remboursement et ses modalités, les organismes de crédit demandent des justificatifs de situation financière.
 
  • Les professionnels salariés doivent fournir les bulletins de salaires les plus récents, en général ceux des trois derniers mois, ou encore un bulletin du mois de décembre de l’année qui précède la demande. Il est impératif de demander l’avis d’imposition en complément du bulletin de salaire :
    • Pour les clients salariés ayant un lien de parenté direct et indirect avec leur employeur
    • Pour les salariés qui détiennent des parts de capital dans la société et qui exercent une fonction de dirigeant (ex ; gérant salarié)
  • Les professionnels non-salariés doivent fournir  leur dernier avis d’imposition mentionnant les revenus d’une année complète (4 feuillets).
  • Les retraités doivent quant à eux fournir les derniers relevés de caisse de retraite – de base, complémentaire, surcomplémentaire -.
 
Dans tous les cas, il faut en plus fournir un RIB – Relevé d’identité bancaire -, ainsi que le dernier avis d’imposition : ce dernier justifie la solvabilité du demandeur.
Il peut également vous être demandé un justificatif d’apport personnel s’il y a lieu, un tableau d’amortissement des prêts…