Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

DPE – Le Guide du Diagnostic de Performance Énergétique

DPE sulu

 

Tout savoir sur le Diagnostic de Performance Énergétique

Parmi les différents diagnostics des logements, le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) fait partie des plus connus par les locataires comme par les propriétaires. Il permet d'estimer la consommation énergétique moyenne du logement et d'évaluer son impact sur l'environnement, notamment en matière d'émissions de gaz à effet de serre. Très important, il a également une influence sur le coût des factures énergétiques ou du loyer. Mais ce diagnostic est-il obligatoire ? Combien coûte-t-il et combien de temps dure-t-il ? Voici tout ce qu’il faut savoir au sujet du DPE.

 

Le DPE est-il obligatoire ?

Le DPE est, la plupart du temps, obligatoire pour évaluer la qualité de votre logement. Depuis 2006, les logements en location, en vente et les bâtiments commerciaux doivent fournir régulièrement cette évaluation. Il est toutefois important de préciser que les habitations situées dans les territoires d'outre-mer ne sont pas concernées par ce diagnostic.
Par ailleurs, ce diagnostic n'est pas obligatoire lorsque des locations de locaux commerciaux sont tacitement reconduites. Pour les autres exceptions, elles concernent les locaux agricoles, les lieux de culte, les bâtiments indépendants ou encore les constructions provisoires.

 

Comment décrypter les différentes classes énergie du DPE ?

Le DPE s'évalue selon plusieurs grades, du plus économique au plus énergivore, de A à G. Le DPE relatif à l'émission de gaz à effet de serre est représenté par un dégradé de violet, là où celui relatif à la consommation énergétique commence au vert pour finir au rouge. Plus votre logement est situé dans le bas de l'échelle, plus sa consommation énergétique ou son incidence sur l'environnement sera élevée.

Avec le décryptage du DPE selon Bouygues Immobilier, vous pouvez comprendre le découpage des grades de ce diagnostic afin de visualiser davantage les axes à améliorer pour le confort de votre habitation.

 

Comment obtenir un DPE, quelle est sa durée et quel en est son coût ?

Le DPE est une évaluation qui doit être effectuée par un diagnostiqueur qualifié. Ce dernier est le seul habilité à fournir le certificat officiel déterminant le grade de votre logement. Une fois établi, le DPE a une durée de validité de 10 ans. Il peut, bien entendu, être de nouveau effectué durant cette période, notamment si des travaux d'amélioration de l'habitat ont été réalisés.
Le diagnostiqueur fixe librement ses tarifs. En règle générale, son coût se situe entre 90 et 150 euros. À ce tarif peut éventuellement s'ajouter d'autres diagnostics (amiante, plomb…) susceptibles d’augmenter la facture totale. Cependant, les différents coûts des diagnostics sont éligibles au crédit d'impôt, ce qui permet de récupérer 32 % de votre investissement si vous êtes imposable.
 

Comment améliorer les résultats de son DPE ?

Comme expliqué précédemment, les résultats d'un DPE durent 10 ans. En revanche, si le grade évalué vous pénalise (par exemple dans un projet de location ou de vente d'un bien immobilier), vous avez tout à fait la possibilité d'effectuer, idéalement par des professionnels, des travaux de rénovation. Ces travaux peuvent être financés par différents moyens, comme le prêt travaux Domofinance.
Une fois les travaux réalisés, il convient de faire intervenir de nouveau le diagnostiqueur. En effet, vous ne pouvez pas vous contenter d'une facture de travaux pour justifier d'un meilleur grade sur le diagnostic de performance énergétique.
Outre les économies sur les factures d'énergies réalisées, l'amélioration d'un DPE a un impact évident sur l'environnement et la planète. Plusieurs aides régionales ou gouvernementales permettent de financer ou de réduire le coût de travaux d'amélioration. Votre logement devient ainsi plus confortable et respectueux de l’environnement.