Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

L’installation d’une fenêtre alu

Sans titre 10
 
 
 
Robustes, esthétiques, isolantes, les fenêtres alu figurent dans les premiers choix des projets de rénovation ou de construction : à la place d’anciennes fenêtres en bois, sur une structure déjà existante, ou adaptée à une architecture contemporaine, elles s’installent partout !
 
 
 
 

Caractéristiques et avantages des fenêtres alu

Le cadre dormant comme les battants d’une fenêtre alu sont entièrement composés de profilés aluminium : Robustes, ils peuvent intégrer plusieurs couches de vitrages, de différentes épaisseurs. Vitrages anti-effraction, vitrages avec isolation phonique… ils sont tous compatibles avec une fenêtre alu.
 
Solides, les montants peuvent être beaucoup plus fins que d’autres fenêtres, et laissent entrer davantage de lumière.
Si les fenêtres alu sont un peu moins performantes que le bois pour l’isolation, elles gardent toutefois une bonne performance thermique et phonique, suffisante sous la plupart des climats.
 
Pour les climats les plus froids, il est conseillé de choisir des fenêtres alu à rupture de pont thermique : pour limiter les échanges de température dans une structure en aluminium, donc très conductrice, on insère un matériau non conducteur dans les deux cadres. Associé à des vitrages isolants, la performance sera optimale.
 
Très esthétiques, elles s’intègrent dans tous les intérieurs et se déclinent en plusieurs couleurs.
Largement plus durable que les autres matériaux, la fenêtre alu ne demande aucun entretien, et est l’une des solutions les plus écologiques, avec le bois : l’alu se recycle facilement.
 

L’installation d’une fenêtre en alu sur un ancien bâti

En rénovation, vous pourrez installer une fenêtre en alu sur un ancien bâti en bois. Dans ce cas, il faut bien préparer l’ancien bâti avant la pose :
 
  • Vérifiez avant tout qu’il est solidement accroché à la maçonnerie pour supporter le poids de la nouvelle fenêtre alu.
  • Brossez le cadre, débarrassez-le des poussières, échardes ou écailles de peinture, retirez toutes la quincaillerie et bouchez les trous d’aération. C’est peut-être aussi l’occasion de traiter le bâti avec un fongicide ou un insecticide.
  • Assurez une bonne étanchéité en posant du joint de silicone entre le cadre et la maçonnerie
  • Clouez ensuite des tasseaux de bois dans la feuillure de l’ancien cadre, pour la combler.
 
Vous pourrez ensuite préparer la nouvelle fenêtre : Placez des repères sur vos futurs points de fixation, d’abord à 20 cm des extrémités, puis à 60 cm à partir du premier point. Les trous ne devront pas être distants de plus de 60 cm. Percez.
 
Posez ensuite des cales de 5 cm sur la partie basse de l’ancien cadre pour bien positionner le bâti dormant de la nouvelle fenêtre. Commencez à visser par le haut, de chaque côté, puis, avant de fixer la partie basse, réglez l’alignement des battants ouvrants.
 
Isolez au mieux, en insérant du fond de joint en mousse entre l’ancien et le nouveau bâti, du côté extérieur de la fenêtre. Posez ensuite le joint de silicone spécial pour l’extérieur, avant de faire la même opération à l’intérieur.

Enfin, posez les profils d’habillage extérieur en aluminium sur l’ancien cadre en laissant un espace d’aération sur la partie inférieure. A l’intérieur, les profils d’habillage se clipsent facilement.