Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Chaudière à condensation : Fonctionnement, Avantages, Installation et Entretien

condensation
Depuis septembre 2018, les fabricants de chaudière ont l’obligation de ne produire que des systèmes à haute performance énergétique : la chaudière à condensation va bientôt remplacer les chaudières à gaz classiques ! Zoom sur une chaudière d’avenir.
 

Fonctionnement : Comme une chaudière classique…

La chaudière à condensation est un type de chaudière à gaz, fioul ou bois, qui fonctionne comme une chaudière classique. En brûlant, le combustible crée de la chaleur, qui sera transmise au réseau d’eau – ou de liquide caloporteur - du chauffage central et au circuit d’eau sanitaire. Elle peut être mixte, si elle réchauffe les deux circuits.
 
En revanche, alors que la chaudière classique évacue les vapeurs et fumées issues de la combustion, la chaudière à condensation refroidi les fumées et la vapeur d’eau pour en récupérer toute l’énergie thermique.
 
A l’énergie directement issue de la combustion s’ajoute l’énergie dite « latente », elle-même transmise à l’eau du circuit.
La chaudière classique va donc « perdre » cette énergie, tandis que la chaudière à condensation va l’utiliser, en plus de l’énergie de combustion.
 

… avec quelque chose en plus ! : Les avantages de la chaudière à condensation

La chaudière à condensation ne laisse donc aucune énergie à l’abandon ! Elle optimise la combustion dans son ensemble et limite les pertes de chaleur au maximum.
Elle permet ainsi de réaliser d’importantes économies d’énergie par rapport à une chaudière classique.
Même si elle est un peu plus coûteuse à l’achat, elle est donc plus économique à l’usage.
Elle est aussi plus écologique, surtout si elle marche au gaz de ville, propane, butane ou fioul : Elle limite sa consommation en combustible, elle est moins gourmande en énergie fossile.

 

L’installation, l’utilisation et l’entretien de la chaudière à condensation

Les conditions pour installer votre prochaine chaudière à condensation dépendent surtout du combustible qu’elle utilise, à savoir le bois, le gaz de ville, propane ou butane, et le fioul.
Elle pourra être raccordée au gaz de ville, et, à défaut, devra être reliée à un système de stockage – citerne ou silo, pour son alimentation.
 
D’une manière générale, il faut prévoir une pièce suffisamment grande pour accueillir tout le système, et bien aérée.
Les conduits d’évacuation devront répondre à des exigences précises en termes de sécurité.
Pour toutes ces contraintes et spécificités, seul un professionnel agréé pourra installer votre chaudière.
Une fois installée et réglée suivant vos besoins, vous n’aurez ensuite plus besoin d’y penser ! Vous pourrez toutefois moduler la chaleur en fonction de votre rythme de vie grâce à un thermostat.
 
N’oubliez pas la révision ! Une fois par an, l’intervention de votre chauffagiste est obligatoire et surtout essentielle pour la longévité de votre chaudière comme pour votre sécurité. Il vérifiera que l’ensemble du système fonctionne correctement, changera des éléments de la chaudière si besoin est, procédera à un nettoyage, et optimisera les réglages en fonction de vos habitudes au quotidien.