Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Le poêle à bois

Par combustion de bois ou de dérivés, les poêles à bois comptent parmi les systèmes les plus écologiques. A buches, à granulés, par convection, hydrauliques… chaque spécificité à son avantage.
 

A bois ou à granulés

Les poêles à buches fonctionnent à la manière d’une simple cheminée, à laquelle s’associent différentes techniques pour la rendre plus performante. Alimenté manuellement, le poêle à buche monte rapidement en chaleur, diffusée tout aussi rapidement.
Les poêles à granulés chauffent par combustion des granulés ou « pellets », qui proviennent de sciures de bois compressées. Stockés dans un réservoir, ils peuvent alimenter le système de manière complétement automatisée, contrairement au poêle à buches : l’entretien est donc beaucoup plus facile, et moins contraignant.
La chaleur du poêle à granulés sera plus douce, plus constante, pour une plus longue durée.
 

Le poêle à bois classique et le poêle de masse

Parmi les poêles à buches, on compte le poêle des plus classique, et le poêle de masse.
En fonte ou en acier, le poêle classique joue sur l’inertie du matériau pour chauffer une pièce, à partir de buches simplement placées dans le foyer. Il chauffe vite, et beaucoup : avec une chaleur qu’on ne peut pas vraiment moduler, il n’est pas adapté aux grandes surfaces. Peu performant sur la durée, il se réserve au chauffage d’appoint.
 
Sur le principe des poêles classiques, les poêles à inertie ont en plus un revêtement qui les rend beaucoup plus performants.
Au contraire, les poêles de masse permettent de stocker un maximum de chaleur pour la restituer ensuite, par rayonnement. Très volumineux, il est construit dans la structure même de la maison, en maçonnerie, et permet de chauffer toute la maison.
 

Les poêles à granulés

Il existe quatre types de poêles à granulés :
 
  • Le poêle par convection naturelle crée une circulation d’air dans la pièce pour la réchauffer. Il est efficace pour les petites pièces.
  • Avec ventilation, le poêle assure une chaleur plus homogène dans la pièce. Alimenté électriquement, il est plus bruyant et convient aux pièces plus grandes.
  • Le poêle canalisable permet quant à lui de chauffer plusieurs pièces : il souffle l’air chaud dans un réseau de gaines. En fonction du nombre de pièces, il peut parfois assurer tout le chauffage central.

Pendant qu’il chauffe la pièce, le poêle hydraulique chauffe également une réserve d’eau qui circulera dans toute la maison.