Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Chauffage électrique ou gaz : Comment faire le bon choix ?

chaudieres
 
 
 
Coûts à prévoir, chaleur ressentie, impact sur l’environnement, facilité d’utilisation… mieux vaut-il opter pour un chauffage à gaz ou pour un chauffage électrique ? Faisons le point sur les spécificités des deux systèmes.
 
 
 
 
 

Du point de vue économique : coût à l’achat et coût à l’usage

A l’achat, l’installation d’une chaudière à gaz sera plus onéreuse que celle d’un système de chauffage électrique, surtout si cette dernière n’implique que la pose de radiateurs électriques.
Plus technique, une chaudière à gaz naturelle doit respecter de nombreuses contraintes dans son installation et demande l’intervention d’un professionnel. Il faut prévoir la chaudière, les réseaux et les radiateurs.
Cet investissement peut toutefois être intéressant sur l’avenir : le prix du gaz naturel est moindre par rapport à celui de l’électricité.  D’une manière générale, par rapport aux différents chauffages électriques pris dans leur ensemble, le chauffage au gaz reviendra moins cher.
 

Du point de vue bien-être : le confort au quotidien

Avec une chaudière au gaz naturel, la chaleur est mieux répartie et plus douce qu’avec des radiateurs électriques. L’air est également plus sain, car sans transport de poussières dus aux courants de chaleur, et moins sec.
La température reste toutefois plus facile à moduler sur un système électrique, en fonction des besoins.
 

Du point de vue pratique : installation et entretien

L’installation d’une chaudière à gaz impose plus de contraintes qu’un système électrique, mais impose également un contrôle annuel obligatoire : un professionnel doit venir vérifier les conduits d’évacuation, le fonctionnement général et le réglage de la chaudière pour assurer la rentabilité de votre chaudière comme votre sécurité.
Posé en toute simplicité et sans problématiques de raccordement, un système électrique ne nécessite que quelques réglages au jour le jour.
 

Du point de vue écologique : économie d’énergie et pollution atmosphérique

Grâce aux dernières technologies, les systèmes de chauffage réduisent de plus en plus leur impact écologique.
Les systèmes électriques comptent parmi les plus écologiques : ils utilisent peu d’énergie fossile et ne rejettent aucune fumée ni vapeur, donc aucune particules fines ou CO², contrairement à une chaudière à gaz.  
Les radiateurs à inertie sont les moins gourmands en énergie, donc plus écologiques.
Par combustion, les chaudières à gaz génèrent quant à elle un peu de dioxyde de carbone, rejeté dans l’atmosphère. Les chaudières à propane en rejettent davantage.
Préférez une chaudière à condensation, qui limite un maximum de rejets.