Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Matériaux biosourcés et géosourcés : les produits renouvelables utilisés dans la construction

bois

Matériaux biosourcés et géosourcés : des produits renouvelables pour une construction durable

Les matériaux biosourcés ou MBS sont des matériaux provenant de matières organiques, c’est-à-dire de la biomasse, qu’elle soit animale ou bien végétale. Ces organismes vivants (bois, paille, liège, chanvre, lin) mais aussi des textiles recyclés ou de la ouate de cellulose, en passant par la plume d’oie, la laine de mouton ou les balles de céréales, parmi bien d’autres. La terre crue, pourtant naturelle mais considérée comme non issue du vivant, ne fait pas partie des MBS.

 

Des produits renouvelables issus de la nature

Cette matière organique est renouvelable par essence. Cependant, il faut savoir qu’un matériau dit biosourcé n’est pas forcément naturel à 100%. Il est en effet possible qu’il ait subi une transformation, un traitement, et qu’il contienne des additifs chimiques. Il peut également avoir parcouru de grandes distances lors de son transport. En conséquence de quoi, un matériau biosourcé ou géosourcé n’est pas obligatoirement totalement sans aucun impact pour l’environnement.

 

Liste des matériaux biosourcés et géosourcés

Il existe une multitude de matériaux qui répondent aux exigences biosources, on retrouve principalement :
  • Le bois
  • Le chanvre : la France est le premier producteur.
  • La paille
  • La ouate de cellulose
  • Les balles de céréales
  • Les miscanthus
  • Le liège
  • Le lin
  • La laine de mouton
  • Les plumes d’oie
  • Les balles de céréales
  • Le chaume
  • Etc.

Des matériaux biosourcés et géosourcés pour des constructions durables

Les matériaux biosourcés peuvent servir de matériau de construction d’un bâtiment neuf comme de rénovation d'un bâti ancien. Ils servent aussi de matière première à des produits de construction ou de décoration. Ils font ainsi l’objet de multiples applications : on les utilise pour fabriquer du mortier et du béton, pour produire des composites plastiques, pour obtenir des peinture et colles ou encore en tant qu’isolants.
Ils possèdent des qualités environnementales certaines, comme le stockage de CO2 et la préservation des ressources naturelles. Ils offrent aussi de sérieux atouts techniques permettant d'assurer une qualité de vie supérieure aux occupants des logements. Ils présentent un déphasage thermique important, c’est-à-dire une forte capacité à ralentir la pénétration de la chaleur ou du froid à l’intérieur de l’habitat, ou inversement la fuite de chaleur ou fraîcheur vers l’extérieur. Leurs propriétés respirantes permettent une meilleure gestion de l'humidité de l'air et du bâtiment. Ces qualités font des MBS des matériaux très performants en termes d’isolation thermique et acoustique et de confort hygrométrique, et permettent de réduire fortement la consommation énergétique d'une habitation.

Les matériaux biosourcés et géosourcés en France

En France, leur mise en œuvre est encouragée par l’État, en construction et rénovation, tant pour améliorer l’empreinte environnementale et réduire la consommation d’énergie que pour développer l’économie des territoires. En effet, certains matériaux biosourcés sont d’ores et déjà disponibles en quantité importante dans l’hexagone pour les BTP, comme la paille, le chanvre ou encore le textile recyclé.
Dans une démarche de construction durable et d’impact moindre sur l’environnement, il est bien entendu préférable d’utiliser des matériaux biosourcés de production locale et ayant subi un minimum de transformation.