Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

La rénovation de la salle de bain

Fotolia_6288604_Subscription_XXL sulu
 
 
 
La rénovation d’une salle de bain représente un budget important et peu prendre un certain temps. Choix des matériaux, équipements et transformation des aménagements… rien ne doit être laissé au hasard : définissez votre projet avec précision pour mieux déterminer votre budget.
 
 
 
 

Le réagencement

La réfection de votre salle de bain peut être l’occasion d’un réagencement de ses éléments, pour la rendre plus fonctionnelle, plus facile à vivre, ou valoriser l’espace.
 
Dessinez des plans clairs et précis, en prenant en compte :
 
  • L’espace, sa structure et ses dimensions
  • Les éléments à intégrer
  • Le parcours de la tuyauterie
 
Le réagencement est la première étape d’une rénovation complète, c’est aussi l’un des postes les plus important de votre budget : il faudra prévoir d’éventuels travaux de plomberie et de maçonnerie pour créer ou modifier les arrivées et évacuation d’eau.
 

Le choix des équipements

Douche ou baignoire ? Dans l’agencement, le choix de l’équipement numéro 1 de votre salle de bain peut influencer beaucoup de choses.
De plus en plus choisie au détriment de la baignoire, la douche est plébiscité pour son efficacité dans l’utilisation et le gain de place qu’elle représente – si elle n’est pas « à l’italienne »-. Elle est également plus facile à installer, donc moins coûteuse d’une manière générale.
 
ASTUCE : la douche à l’italienne
Esthétique, facile à nettoyer, la douche dite « à l’italienne » a une construction plus exigeante que les autres modèles. Ouverte, sans porte, elle est de plain-pied sans bac receveur : le receveur et le sol doivent être exactement au même niveau, et il faudra pouvoir encastrer le receveur. Une pente de 1 à 3 % doit en plus être prévue, pour une bonne évacuation de l’eau. L’évacuation doit donc être plus basse que le sol, ce qui complique la réalisation d’une douche à l’italienne en rénovation.
 
Pour les enfants comme pour les personnes âgées, la baignoire peut représenter plus de confort mais également plus de sécurité. Baignoire d’angle ou baignoire rectangle, en îlot ou contre un mur… il existe de nombreux types de baignoires pour une large gamme de prix.
 

Le choix du revêtement

Au mur comme au sol, l’enjeu du revêtement d’une salle de bain est de bien résister à l’humidité, sur le long terme. Carreaux, peintures, lino ou enduits doivent être spécifiques à cet usage.
 
Le carrelage est un incontournable des sols comme des murs. Au sol, on utilise davantage le grès cérame ou la pierre naturelle pour la résistance et la durabilité. La mosaïque et la faïence, plus fragiles et très esthétiques sont plus adaptées au mur. De toutes les couleurs, de toutes les formes, le carrelage reste l’un des matériaux les plus résistants et les plus durables. Il offre un grand choix esthétique.
 
Si on la pose plus souvent au mur, la peinture est également une option pour le sol, directement sur une dalle de béton ou sur le carrelage précédent. Spécifiques, elles sont étanches et durables, et comptent parmi les matériaux les plus faciles à poser. Pour un bon résultat, les murs doivent être propres et lisses. Il faudra peut-être prévoir un ragréage. Et pour une belle finition, il est conseillé de passer plusieurs couches même si vous avez choisi une peinture monocouche.
 
Au mur, les revêtements comme le béton ciré, les résines ou le tadelakt sont reconnu pour leur élégance et leur raffinement. Le tadelakt est un enduit naturel à la chaux, traditionnellement utilisé dans les constructions du Maroc. Son effet est un peu plus chaleureux que le béton ciré, plus contemporain. Pour l’un comme l’autre des enduits, la pose est assez technique, et pour une bonne étanchéité et une belle finition, mieux vaut les confier à un professionnel.
 
Au sol, le lino reste le matériau le plus facile à poser et le moins couteux. S’il est possible de poser un plancher de bois, il faut privilégier un bois exotique imputrescible.
Pour un effet plus original, tournez vous vers les galets, à installer par plaques, ou vers le liège, plus facile d’entretien et plus isolant.
Les carreaux de ciment restent quant à eux un choix de style. Solides, ils supportent difficilement les produits d’entretien, et ont un coût non négligeable.